Yannick Mercoyrol - Wong

13/06/2012 --- Chère Madame, Je souhaitais vous remercier bien chaleureusement pour l'envoi de ce magnifique livre d'artiste que j'ai feuilleté avec plaisir : qualité irréprochable des illustrations, de l'impression, de l'emboîtage : c'est à coup sùr un beau livre que celui-ci ! Je vais le montrer à quelques amateurs, en espérant attirer leur attention sur l'objet. N'hésitez pas à me faire signe si vous passez par Chambord : j'aurais plaisir à vous y accueillir. Bien amicalement, Yannick MERCOYROL - Directeur de la programmation culturelle / Domaine national de Chambord


Mylène Tribert, psychologue et sculptrice - Métamorphoses

13/06/2012 --- Chère Madame, C'est avec émotion que mes yeux se sont posés sur les pages de Métamorphoses. Cet ouvrage est un magnifique écho à cet imaginaire qui me donne si souvent à voir des visages, des silhouettes sur des supports aussi variés que des écorces d'arbres ou des aspérités murales...


Denis Brihat, photographe - Free Lance

25/03/2011 --- Ma chère Nadia, C’est long mais ça vient ! …
J’ai vraiment du mal à m’exprimer par la littérature, et autant j’apprécie votre démarche à tous deux, autant je peine à l’exprimer par des mots. Enfin…voilà plus d’un demi-siècle que je prônais la « petite édition » photographique personnelle, mais c’était trop tôt. Ce genre d’édition permet d’exprimer par le texte et l’image une poésie qui, autrement, serait restée enfouie.
C’est pourquoi j’apprécie Free Lance où, suivant ses goûts, chacun appréciera le texte ou les images, l’idéal étant une perception globale. Ces nouvelles technologies numériques à jet d’encre permettent d’éditer enfin aisément ce genre d’ouvrage, et ces expériences devraient se développer. Le monde a bien besoin de poésie…
Très cordialement, Denis.


Bernard Ginsbourger - Métamorphoses

30/09/2010 - Exposition de Métamorphoses à Bremen --- Chère Madame, J'ai ressenti un lien très fort face aux œuvres de Jean Rigaud, dans le rapport qu'elles établissent entre essence et image. Je vous souhaite encore beaucoup de succès pour cette belle exposition.


Envoyé : jeudi 14 octobre 2010 --- Chère Madame, je viens de recevoir l'Oiseau Tourbillon et vous en remercie infiniment. C'est une œuvre qui parle beaucoup de langues, j'y retrouve plénitude des couleurs et dynamisme de la forme, comme dans ce "simorgh", oiseau mythique sur lequel je travaille. Bien cordialement.


Madeleine Casanova - Métamorphoses

21/12/2009 --- Chère Nadine, Mille excuses pour avoir tant tardé à vous remercier ! J'espère que Michel vous a donné les diverses raisons pour lesquelles j'ai préféré attendre : ma première impression a été un ravissement, mais la beauté du livre mérite qu'on l'apprécie avec lenteur et délectation. C'est ce que j'ai fait.
J'ai ainsi savouré, page après page, les images colorées en parfaite correspondance avec les extraits de Cavaliers seuls ; il me semblait retrouver l'imaginaire de Jean, ses pensées profondes sur la nature, sur le destin de l'homme perdu dans un monde souvent hostile, et aussi son immense culture à laquelle il nous avait accoutumés.
Mais j'ai admiré profondément aussi ce travail qui a été le vôtre, fait de patience, de minutie, allié à une parfaite connaissance de l'œuvre de Jean et ce désir de la perfection qui vous caractérise pleinement, Nadine.
Ce livre est une belle offrande que vous dédiez ici à la Mémoire de Jean. Je vous remercie infiniment de me l'avoir envoyé. Toutes mes amitiés, Madeleine.


Marc Maldinez, Directeur de Photobis - Métamorphoses

15/12/2009 --- Métamorphoses, ouvrage posthume de Jean RIGAUD, est une véritable Révélation à la fois savante, poétique et artistique que nous dévoile puissamment l'auteur, avec une maturité et une clairvoyance issue des 80 ans de réflexion et d'études d'un homme plongé toute sa vie durant dans un riche univers littéraire lié à sa passion pour l'image tant réelle que métaphorique. C'est en praticien éclairé de la photographie et de la captation subtile de la Nature que Jean RIGAUD nous offre aujourd'hui un ouvrage unique, d'une grande intelligence, d'une technicité libérée des contraintes didactiques grâce à des images retravaillées numériquement, une sorte de recueil artistique génial chargé de Grands et de Petits Mystères...
Il nous délivre ici une série de messages presque médiumniques au travers d'univers peuplés de créatures fantastiques tels des Minotaures, des Sirènes ou autres monstres improbables évoluant dans des paysages fantasmagoriques.
Tous nous mènent sur des chemins d'interprétations allégoriques, philosophiques, métaphysiques, voire ésotériques pour ceux qui savent décrypter les très multiples niveaux de correspondances de ses écritures et de ses photographismes.
C'est donc, tant par la réalisation matérielle de ce "livre objet" d'une grande qualité que dans l'apport régénérateur d'une conception prophétique et globale du Monde et de l'Humanité, ainsi que de ses archétypes les plus fondamentaux, que l'œuvre de Jean Rigaud est celle d'un visionnaire et d'un précurseur. Un livre d'Art rare à se procurer de toute urgence, un livre à la fois sacré et profane, un ouvrage magique et envoùtant pour les esthètes en quête de réponses, un fantastique cadeau de l'auteur, ici en toute première édition originale et limitée, livré dans son étui. Marc


Anne Biroleau-Lemagny, Conservateur général de la Bibliothèque Nationale - Métamorphoses

06/12/2009 --- L'aspect alchimique du travail du photographe ne peut trouver justification à ses yeux qu'une fois prise en compte et assumée l'origine même de l'image photographique : le flux lumineux qui traverse l'objectif et impressionne le film.
La richesse des formes nées de l'action de l'ombre et de la lumière, issue de leur matérialité tactile, constitue le socle de la recherche plastique de Jean Rigaud.
Son génie propre consiste à choisir, supprimer, découper, faire naître les harmonies et les contrastes au sein de ce foisonnement, afin de rendre visible la force concentrée, de dévoiler le mystère de formes qui ne peuvent naître que du cadre photographique.
Exaltant toujours le phénomène lumineux originel, il met néanmoins à contribution l'outil informatique, qui lui offre la possibilité d'un travail potentiellement infini de manipulation des formes et des couleurs. Dans le domaine du dessin, de la gravure, le premier trait esquisse un espace, creuse déjà une profondeur, engendre une réalité visuelle, une ébauche de perspective, un début de matiére. Jean Rigaud crée des images à partir d'images nourries de motifs quotidiens, qui outrepassent leur nature d'être des effets de lumière pour se transmuer en nouvelle forme graphique, ouvrir le domaine de l'étrange et du dissimulé, et mettre en abyme la banalité du réel.


Patrice Arres, Kinésithérapeute - Métamorphoses

13/11/2009 --- Madame, Cet ouvrage, Métamorphoses, ne peut que m’aider à construire une passerelle entre le « manifeste » et le « non manifesté », puisque cela me semble son essence même.
Dans ce travail, votre époux faisait bien plus que de répondre à ce que l’on nomme parfois « la pulsion créatrice ». il remontait à la source même.
Nos vies sont faites aussi de ces rencontres trop brèves et des impressions d’inachevé qu’elles génèrent.
Cet ouvrage, avec toute la puissance de ce qu’il suggère, ne peut donc qu’aviver mes regrets de n’avoir pas davantage bénéficié de cette âme d’exception. Mais Monsieur Rigaud restera toujours une bougie parmi celles qui jalonnent mon chemin initiatique. Patrice ARRES


Eric Mazet - Métamorphoses

31/08/2008 --- (En réponse à Monsieur Maldinez) Non pas tant surréalistes, mais ésotériques peut-être, dans le sens de l'évocation du macrocosme à partir du microcosme, ces photos de Jean Rigaud m'évoquent la mythologie grecque ou latine, ou encore les forces souterraines ou à peine cachées qui nous environnent et nous observent dans leur silence d'outre-là. Un travail au noir de chaman ou d'alchimiste dont on ne se lasse pas.


Marc Maldinez - Métamorphoses

01/06/2008 --- Bonjour, des compositions qui me font penser à des univers surréaliste, entre abstractions, design, et art naïf, c'est très troublant, original et profondément ésotérique.